Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'humeur des Atréides

L'humeur des Atréides

Menu
Stake Land, l'apocalypse ne connaît décidément pas la crise

Stake Land, l'apocalypse ne connaît décidément pas la crise

021.jpgPour donner suite à notre article de ce début d’année,  2010 : l'année sera apocalyptique ou ne sera pas , voici une petite brève qui devrait réjouir nos lecteurs avides de road movies sur fond de contamination. Dans la catégorie « nanar qui pourrait bien ne pas en être un », STAKE LAND racontera les pérégrinations d’un groupe de survivants constitué entre autres d’une none en pleine crise de foi (n’y voyez aucun jeu de mots) bien décidée à se recycler dans le maniement des armes. A mi chemin entre 28 JOURS PLUS TARD et UNE NUIT EN ENFER, le film tentera de jeter un pont entre deux genres puisque nos héros se feront cette fois courser par des créatures tenant autant du vampire que du contaminé. En France, il y a peu de chance pour que cette production s’ajoute à la longue liste des sorties apocalyptiques de 2010 mais comme une date américaine a été confirmée récemment, on peut tabler sans trop de risques pour une sortie discrète en DtoD (le légendaire « Direct to DVD ») dans les mois qui suivront. Si le projet ne brille pas franchement pour son originalité, Jim Mickle, son réalisateur, doit tout de même être salué pour sa pugnacité. Ce bricoleur est devenu un as dans la création d'ambiances malsaines et compte déjà quelques petites réussites dans le milieu du cinéma de genre (Mulberry Street, 2007).