Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'humeur des Atréides

L'humeur des Atréides

Menu
Vers un manifeste pour une critique contemporaine

Vers un manifeste pour une critique contemporaine

Capture.PNGParmi les vœux qu’il faut saluer en ce début d’année citons celui du site internet " Independencia " qui continue de secouer le landernau de la critique cinématographique française. 

Je vous invite à lire leur article qui dresse un constat véridique du rapport ambigu, d’indépendance et d’interdépendance, qu’entretiennent les journalistes avec le milieu.

Du simple fait, entre autres, que le critique ne peut seulement vivre de ses écrits, il diversifie son travail dans le cinéma et donc accroit ses liens, ses amitiés et ses inimitiés avec ses acteurs. Dès lors comment parler d’indépendance ? Quand des cinéastes semblent protégés ou, à la suite d’une petite remarque dans un cocktail, vilipendés.

Et bien naïf celui qui croyait à autre chose. Moi le premier, surpris de voir comment s’organisent les « partenariats » entre les mensuels de cinéma et les boîtes de distribution.

Mais mes faux airs de vierge effarouchée ne doivent pas non plus tendre à l’angélisme. Le milieu du cinéma indépendant, dans toutes ses acceptions, du producteur à la presse, est difficile. « Independencia » eux-mêmes font aveu de faiblesse quant à l’utopie d’une critique indépendante de fait. Il n’est pas possible de couper radicalement les ponts entres les critiques et les personnalités qui font le cinéma tant les amitiés, les guéguerres, les rencontres marquent son quotidien. Cela n’est pas souhaitable non plus, la critique doit vivre pleinement ; respirer et vomir, s’insurger et aimer.

Nous parlons juste d’une éthique de la critique mais laquelle ? Independencia invite chacun de nous (lecteurs, bloggeurs, amateurs…) à y réfléchir vers l’élaboration d’un manifeste pour une critique contemporaine. Il est temps de combler ce fossé déprimant entre spectateur et critique. C'est bien là, la seule raison d'être de notre modeste blog.